Les étapes clés d'une IPO, de la préparation jusqu’au jour de cotation.

Going Public with Euronext: The IPO Journey

How can you truly turn your big dreams and ideas of a listing operation into a success? Learn more from Sarah’s experience through the key steps of going public on Euronext.

Anglais

IPO timeline

Le processus d’introduction se divise en 2 chantiers et 2 calendriers parallèles : Documentation et Marketing

IPO Process

Structuration de l'opération et préparation des documents réglementaires

La première étape de tout projet d’IPO consiste à rencontrer des conseils specialisés afin de créer un groupe de travail qui soutiendra le projet et accompagnera la société avant, pendant et après sa cotation.

à lire : Choisir ses conseils

1/Désignation des conseils

Vos conseils étudieront avec le Conseil d'Administration et le top management de la société, l’ensemble du processus d’introduction. Ils étudieront dans un premier temps le potentiel du marché (sondage auprès d’investisseurs) et réaliseront ensuite l’ensembles des documents administratifs requis. Ils vous aideront également à établir votre business plan avec des objectifs clairs. Ensemble, vous déciderez de la répartition du capital à mettre sur le marché.

2/Réunion de lancement (kick-off meeting) et rédaction du prospectus

La réunion de lancement (kick-off meeting) réunit l’ensemble des conseils et défini le rôle, le calendrier et les responsabilités de chacun. Les paramètres clés, notamment le calendrier prévisionnel, sont définis et validés à cette occasion. Les premières séances de travail et de rédaction du prospectus pourront ensuite commencer.

Le prospectus est un document juridique officiel en deux parties principales. Il constitue une passerelle entre l’information privée et publique. La première partie présente les informations clés de l’entreprise : son activité et ses facteurs de risque, l’information financière, l’équipe dirigeante et la gouvernance d’entreprise. La deuxième partie est liée à l’offre : risques liés à l’offre, informations relatives aux titres offerts et conditions de l’offre.

3/Due diligence

Des réunions dédiées, dites « due dilligence », permettent de s'assurer et de vérifier, tout au long du processus d’introduction en bourse et à chaque étape clé, que toutes les informations concernant la société qui sont rédigées et présentées dans le prospectus à l'intention des futurs investisseurs sont exactes, précises et sincères. À ce stade, l'opération reste totalement confidentielle.

4/Examen réglementaire

L'Autorité des Marchés Financiers, ou le régulateur local en fonction de la place de cotation choisie, procède également à un examen approfondi (social, comptable, financier, juridique…) pour s'assurer que le prospectus contient les informations requises et sincères pour que les investisseurs puissent décider de participer ou non à l'offre. Une fois l'approbation finale du régulateur obtenue (« le Visa »), un communiqué de presse de la société et un avis de marché d'Euronext annoncent aux membres de marché le calendrier et les détails de l'offre et de l’opération. Ceci marque le début de la phase  « marketing » de l’opération.

Communication financière

Pendant la rédaction du prospectus, la stratégie marketing visant à susciter l'intérêt des investisseurs est élaborée (plan marketing de l’Equity story).

Préparation des réunions investisseurs

La présentation marketing (le Pitch) est la clé de voute des réunions avec les investisseurs. Son contenu provient exclusivement du prospectus. Les « réunions  investisseurs » (Road-Show) sont animés généralement par le Président et le Directeur Financier de la société. Ils présentent en détail la société, ses projets et sa stratégie de développement et de croissance. 

Différentes étapes sont nécessaires pour poser les bases de la relation avec les investisseurs institutionnels : 

  • Réunions investisseurs « early look »
  • Pre-deal investor education (PDIE)
  • Roadshow du management
  • Présentation aux médias 

La période d'offre débute dès l’obtention de l’approbation du régulateur (le Visa), avec le roadshow de l’équipe dirigeante.

Au fur et à mesure des réunions avec les investisseurs , les banques regroupent dans un carnet d’ordre (le Book) les offres qui entrent dans la fourchette de prix préétablie. À ce stade la demande est flexible. Le prix final sera fixé en fonction des demandes des investisseurs (en fonction du montant, du prix, de la quantité d’actions, de la sensibilité au prix…)  .

Si l’introduction en bourse est sursouscrite, il est possible d’exercer les clauses d’extension et de surallocation. La société et la banque peuvent en effet ainsi augmenter la taille de l’opération soit en émettant de nouvelles actions (élargissement de l’augmentation de capital), soit en cédant des actions existantes à des investisseurs. Dans le cas de cession d’actions existantes, cela offre une opportunité de liquidité immédiate à certains actionnaires historiques qui souhaitent réaliser tout ou partie de leur investissement. 

Aller plus loin avec le guide de l’IPO

L’introduction en bourse expliquée aux entrepreneurs 

Télécharger

Témoignages

Contacts